Education à la Paix

Les jeunes font partie des premières victimes de la radicalisation et des conflits. Leur participation à la prévention et au règlement des différends est donc essentielle à l’instauration d’une paix durable.

Ainsi donc, les femmes sont souvent les premières à percevoir une montée des tensions susceptible de dégénérer en violence. Elles sont également les premières à intervenir à la suite d’un conflit, assumant ainsi la charge la plus lourde en matière de soins aux familles et de réparation des économies détruites. 

Pourtant, les femmes du monde entier restent exclues des processus politiques et de paix, en raison de lois discriminatoires, de stéréotypes sociaux et d’obstacles institutionnels. Même dans les cas où elles jouent un rôle déterminant dans la négociation et le maintien de la paix, leur contribution est rarement visible.

Pour ainsi faire, le Centre Giriteka organise à travers une approche préventive de la résolution des conflits basée sur l’enseignement et la diffusion des valeurs de paix et d’égalité. C’est ainsi, qu’il mène un programme de sensibilisation à la paix permettant une meilleure compréhension des conflits et des formes structurelles d’injustice, afin de les résoudre dans la concertation et le dialogue.

Ce processus d’éducation à la paix a pour objectif principal d’amener personnes, groupes et Etats à établir eux-mêmes des relations plus pacifiques en leur apprenant à résoudre pacifiquement leurs différends. Ce processus passe par l’instauration d’un respect mutuel entre les populations, par la sensibilisation à la citoyenneté et à l’égalité, et par l’apprentissage de toutes les valeurs positives nécessaires à la mise en place d’un état de paix.